Retour sur les journées Charlotte Delbo

Publié le vendredi 08 juin 2018 à 14:00.

Personnage emblématique de la seconde guerre mondiale, Charlotte Delbo est née à Vigneux-sur-Seine en août 1913 dans une famille d’immigrés italiens. Résistante, déportée en 1943 à Auschwitz-Birkenau elle a écrit une œuvre-témoignage majeure à son retour des camps. Elle disait de son travail d’écriture « Je n’écris pas pour écrire, je me sers de la littérature comme d’une arme, car la menace m’apparaît trop grande ».

 

Les journées Charlotte Delbo ont été créées en 2013 à l’occasion du centenaire de la naissance de l’auteure. Conduites par la médiathèque de Vigneux-sur-Seine, elles sont l’occasion de rendre hommage et de perpétuer la mémoire et l’œuvre littéraire d’une femme qui a réagi aux événements tragiques de son époque par l’art et la littérature.

 

Comme chaque année, la 5ème édition des Journées Charlotte Delbo a été un succès et les retours sont unanimes s’agissant de la qualité des prestations proposées et des émotions partagées par le public.

 

Jeudi 24 mai, la journée d'étude s'est ouverte avec les interventions théâtrales très remarquées et applaudies du groupe réunissant des élèves de 1ère du lycée professionnel Nadar de Draveil et les élèves de 1ère année préparatoire de l'Ecole Départementale de Théâtre de l'Essonne. Ils avaient travaillé ensemble en atelier depuis décembre pour préparer cet événement.

 

À l'issue de leurs prestations un dialogue très riche s'est engagé avec la salle.

 

Les extraits de pièces interprétés par les élèves de 3ème allégée et de terminale option théâtre du lycée parisien Rodin ont été également particulièrement appréciés.

 

Les 3ème ont joué "Kalavrita des mille Antigone", une nouvelle bouleversante de Charlotte Delbo, et les élèves de terminale ont travaillé des extraits de "Aucun de nous ne reviendra". Des moments forts suivis d’échanges avec la salle. Beaucoup d'émotion à chaque fois et un très grand travail de préparation.

 

Laurent Piollato, délégué général de l’association Lire et faire Lire, a fait entendre au public la voix de Charles Palant, ancien déporté, militant français des droits de l'homme qui fut Secrétaire général du MRAP, enregistrée lors d'une cérémonie sur le Plateau des Glières. Puis il a évoqué la rencontre de chaque écrivain avec Charles Palant dans ce projet de livre " Croire au matin" qui est sorti récemment et acheté pour la bibliothèque.

 

En fin d'après-midi les élèves collégiens de Vigneux encadrés par le SMJ de Vigneux et accompagnés d'élèves musiciens du conservatoire, ont présenté les quelques textes qu'ils avaient écrits sur le thème "Résiste".

 

Le week-end a été l’occasion d’assister à des prestations des élèves du conservatoire en musique et en textes ainsi qu’à une Intervention passionnante d'Alban Perrin, enseignant et historien, sur l'engagement des Juifs dans la Résistance

 

Autres prestations remarquées : Celle d’Elisabetta Ruffini, Directrice de l’ISREC qui a fait le lien entre Charlotte Delbo et l'Italie « les racines familiales de Charlotte Delbo », et le groupe musical la « Mala leche », spécialement venu d’Italie qui a séduit le public.

 

Les journées se sont terminées samedi 26 par la représentation théâtrale magnifique de "Mesure de nos jours" au Centre Georges Brassens par les comédiennes de Bagages de Sable, sous la direction de Claude Alice Peyrottes.